14 boulevard de Sévigné - 21000 Dijon 03 80 43 97 51

Photo-rajeunissement

PRINCIPE DU PHOTO-REMODELAGE

Elle consiste en l'utilisation d'un laser pour traiter et prévenir le vieillissement cutané, améliorant la texture et la tonicité de la peau et atténuant les fines ridules ,dans le cas de vieillissement léger à modéré.

PRINCIPE :

C’est une technique non ablative de restructuration du derme superficiel (1-2mm) , qui , en élevant la température dermique, permet la fabrication de nouveau collagène et une contraction des fibres de collagène (biopsies cutanées à l'appui) ce qui donnera à la peau davantage de fermeté.

Deux techniques :

  • Laser dont la longueur d'onde est absorbée par l'eau du derme, permettant une répartition uniforme de la chaleur dans les dermes superficiel et moyen : c'est la lampe TITAN (CUTERA) qui émet dans les Infrarouges. Cette profondeur d'action permet de traiter en continu toute l'année ainsi que les peaux bronzées. Le traitement est quasi indolore (gel froid), il n'y a pas d'éviction sociale et les résultats sont visibles au bout de quelques mois : 2 à 3 séances peuvent être nécessaires. 

    Ce traitement concerne tous ceux et celles qui ont un vieillissement léger à modéré et qui ne veulent pas recourir à des méthodes invasives.
     
  • Laser dont la longueur d'onde est absorbée par les vaisseaux du derme, c'est le "skin thightening" avec le laser KTP (532 nm) associé au YAG Long Pulse (1064 nm) qui permet de traiter en outre les petits vaisseaux couperosiques et les lentigos.
 
 

AVANT

APRES

 

PRINCIPE DE RESURFACAGE LASER :

Technique utilisant des lasers ablatifs permettant de traiter la texture cutanée et les rides sur des phototypes II à III maximum.

Le laser PEARL (CUTERA) grâce à sa technique YSGG et sa longueur d'onde de 2790 nm coagule une fine couche de peau qui reste en place et sert de pansement biologique pendant que la chaleur résiduelle dirigée vers les couches dermiques stimule la néocollagénèse.

  • Il faut 1 à 2 séances, une éviction sociale de 5 à 6 jours : le traitement est peu douloureux (crème anesthésiante).
  • Il entraine un rafraichissement et une meilleure tonicité de la peau.
  • Avantage par rapport aux lasers fractionnés : moins de séances, éviction moins longue, pas de douleurs et moindre coût par rapport aux lasers CO2 et Erbium, suites plus courtes et plus simples.

Toutes ces techniques peuvent être associées entre elles et avec d’autres gestes comme le comblement de rides (acide hyaluronique)ou l’injection de toxine botulique , dans une prise en charge globale du vieillissement cutané et nécessitent une consultation au préalable (15 jours de réflexion minimum) chez votre dermatologue qui vous remettra un document explicatif et un devis.

 

 

Les actes de rajeunissement Laser sont des actes esthétiques. Ils ne bénéficient d’aucune prise en charge par la sécurité sociale et ne permettent pas la délivrance d’arrêts de travail.